Découverte du Raspberry Pi 4

Comme d’habitude, l’arrivée du nouveau Rasberry Pi a créé la surprise. Nous ne l’attendions pas avant 2020. Pourtant, depuis le 24 juin 2019 au matin, les sites spécialisés et les boutiques habituelles ne parlent que de lui. Le Rasberry Pi 4 est bien sûr plus puissant que les modèles précédents, mais surtout, il est proposé dans 3 version avec 1 Go, 2 Go ou 4 Go de mémoire vive (RAM).

Raspberry Pi 4 (4Go)

En quelques heures seulement, le modèle 4 Go était en rupture de stock. Alors, les clients se sont rabattu sur le 2 Go, qui à son tour s’est rapidement trouvé indisponible.

MC Hobby - Vente de Raspberry, Arduino, MicroBit

L’augmentation de la RAM était manifestement l’une des principales attentes des amoureux de la Framboise. Pour ma part j’avais très envie de découvrir la nouvelle carte, mais comme je n’avais pas vraiment de projet précis, j’ai également choisi la version 4 Go, en me disant que de toute façon elle était capable de faire ce que font les autres cartes.

Les sites internet qui vendent le Raspberry sont régulièrement approvisionnés, mais à chaque fois, les cartes 4 Go (et 2 Go) sont rapidement vendues et se retrouvent à nouveau en rupture de stock. Si comme moi, vous n’étiez pas dans le secret des dieux et que vous n’avez pas pu vous jeter dessus le matin du 24 juin (à midi, c’était déjà trop tard), il ne vous reste plus qu’à patienter quelques jours (ou quelques semaines).

PIMORONI Vente de Raspberry Pi, Kits, HATs et Accessoires

Cependant, il existe quand même un petit truc pour accélérer les choses. Les sites de vente proposent souvent un bouton « NOTIFY ME« . Il vous permet d’indiquer votre adresse Email et d’être prévenu quand le Raspberry Pi de vos rêves sera de nouveau disponible. Évidement, vous risquez de recevoir la newsletter du site (mais rien ne vous empêche de vous désabonner). En tout cas, ça fonctionne, je me suis inscris sur plusieurs sites en France et à l’étranger et une semaine plus tard, Pimoroni me contactait pour me prévenir de la disponibilité du Raspberry 4 Go (de nouveau en rupture depuis).

J’ai aussi acheté l’alimentation officielle, tout simplement parce que le prix était très raisonnable (une dizaine d’euros) et que j’étais sûr de sa compatibilité avec ma petite Framboise. Et je me félicite de ce choix, puisse que depuis on a appris que certaines alimentations « standards » ne sont pas compatibles à cause d’une erreur de conception de la carte (sans parler des contrefaçon qui n’ont pas réellement la puissance indiquée sur le boitier).

Pensez également à prendre un câble ou un adaptateur Micro HDMI, si vous souhaitez utiliser un écran.

Maintenant que j’ai reçu ma précieuse petite carte, l’aventure peut commencer. Comme il n’existe pas encore beaucoup de boitiers spécifiques au Raspberry Pi 4 et que j’aimerais éviter qu’il ne chauffe trop, j’ai choisi d’imprimer ce boitier (disponible sur Thingiverse).

Raspberry Pi 4 avec un boitier téléchargé sur Thingiverse

Après environ 2 heures d’impression, ajoutez simplement 4 vis de récupération et voilà un boitier accessible et bien aéré. La carte est un peu surélevée, ce qui permettra à l’air de circuler sous carte.

Raspberry Pi 4 avec un boitier imprimé en 3D

Je vous passe les étapes classiques de téléchargement de la dernière version de Raspbian et de copie de l’image sur une carte MicroSD. Par contre, si ça vous intéresse, j’avais expliqué en avril, comment configurer le WiFi directement sur la carte MicroSD dans mon article sur le Minitel.
Après branchement de l’écran, du clavier et de la souris, vous devriez arriver sur le bureau :

Le bureau de Raspbian Buster (Raspberry Pi 4)

Ceux qui ont eu la chance d’avoir avant moi un Raspberry Pi 4 entre les mains, disent en général qu’il chauffe beaucoup plus que les précédentes générations. C’est un problème qu’il faut absolument régler si l’on souhaite profiter de la puissance supplémentaire offerte par le nouveau modèle. En effet, le Raspberry dispose d’un système de sécurité qui réduit automatiquement la fréquence de fonctionnement du processeur s’il atteint une température un peu trop élevée.

Autrement dit, le processeur tourne au ralenti pour éviter de griller.

Steaks Beef Grilling - Free photo on Pixabay
Miam, c’est appétissant, mais on s’éloigne un tout petit peu du sujet

Pour surveiller la température du processeur, faites un clic droit dans la barre de menus et sélectionnez Ajouter / Enlever des éléments du tableau de bord dans le menu contextuel.

Ajouter / Enlever des éléments du tableau de bord

Puis cliquez sur le bouton Ajouter

Ajouter une appliquette du tableau de bord

Sélectionnez CPU Temperature Monitor et cliquez sur Ajouter

Ajout de CPU Temperature Monitor

La température s’affiche en permanence en haut à droite de l’écran.

Température du processeur du Raspberry Pi 4 sans dissipateur ni ventilateur (CPU Temperature Monitor)

Si vous préférez utiliser les lignes de commandes ou que vous vous connectez en SSH, il suffit de créer un script. Pour cela, lancez une fenêtre de terminal (ou une session Putty) et tapez :

nano temprasp

Copiez le texte suivant :

import os
import time

def temperature():
	temp = os.popen("vcgencmd measure_temp").readline()
	return (temp.replace("temp=",""))

while True:
	print(temperature())
	time.sleep(1)

Appuyez sur CTRL + X pour fermer le document (et sur O pour sauvegarder)

Script python pour afficher la température du processeur

Ensuite, lancez le script en tapant :

python temprasp

La température est affichée chaque seconde, en continu, pour arrêter le script, appuyez sur CTRL + C.

Température du processeur du Raspberry Pi 4 sans dissipateur ni ventilateur (Script Python)

Bien sûr, la température du processeur dépend aussi de la température ambiante, mais au repos, le Raspberry Pi nous avait habitué à beaucoup moins. Par exemple mon Raspberry Pi 3+ dans un vrai boitier (mais avec des dissipateurs de chaleur) se stabilise à 49°.

J’ai commandé des dissipateurs, mais en attendant qu’il arrivent (de Chine), je vais quand même m’amuser à faire quelques tests. Pour commencer, j’ai scié à la bonne taille un vieux radiateur de PC.

Radiateur de PC modifiée pour le Raspberry Pi 4

Et je l’ai simplement posé sur le processeur du Raspberry 4, pour voir si cela change quelque chose.

Raspberry Pi 4 avec dissipateur mais sans ventilateur

Au début, le dissipateur est froid, la température baisse donc rapidement de plus d’une dizaine de degrés, mais au fur et à mesure qu’il se réchauffe, la température remonte jusqu’à se stabiliser à environ 54°. C’est un peu mieux qu’avant, mais ce n’est pas suffisant pour garantir un refroidissement réellement efficace quand le processeur sera vraiment sollicité.

Température avec dissipateur mais sans ventilateur

Par curiosité, j’ai ajouté un petit ventilateur relié en USB à une batterie externe. Vous vous demandez certainement pourquoi je ne l’ai pas alimenté directement par les ports USB du Raspberry ?
Simplement parce que la courbure du ventilateur n’était pas suffisante pour envoyer l’air sur le processeur.

Raspberry Pi 4 avec dissipateur et ventilateur

Là, bien sûr, ça change tout. Une température de 32° est tout à fait acceptable.

Température avec dissipateur et ventilateur

Mais doit-on vraiment sacrifier la taille réduite et le silence qui faisaient le charme de nos framboises avec d’énormes radiateurs équipés de ventilateurs bruyants ?

Visiblement, certaines personnes pensent que oui, comme la société Seeedstudio qui commercialisera dans quelques jours le ICE Tower CPU Cooling Fan for Raspberry Pi.

ICE Tower CPU Cooling Fan for Raspberry Pi (Support Pi 4)

Heureusement, il existe aussi des solution un peu moins extrêmes, mais certainement aussi bruyantes, comme le Fan SHIM,un ventilateur sous forme de Hat (sans dissipateurs).

Fan SHIM for Raspberry Pi 4

Personnellement, je ne suis pas encore prêt à franchir le pas, je préfèrerais déjà tester une solution de ce type (radiateur passif en aluminium), lorsqu’elle sera disponible pour le Raspberry Pi 4.

Radiateur en Aluminium pour Raspberry Pi 3+

Ou éventuellement un modèle en céramique, comme Dominique Meurisse me l’a suggéré sur Facebook, car à surface égale la céramique est plus performante que l’aluminium. Mais je pense qu’il faudrait attendre une version conçue spécialement pour Raspberry Pi 4.

Dissipateurs de chaleur pour Raspberry de la boutique MC Hobby

Et si je dois absolument utiliser un ventilateur, je pense que je choisirais plutôt un modèle suffisamment gros, afin de pouvoir réduire sa vitesse (et donc son bruit). Mais j’en reparlerai certainement le moment venu.

Infos complémentaires et sources :


Une réflexion sur “Découverte du Raspberry Pi 4

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s