Filaments 3D SILK GLOSSY de Grossiste 3D

Il y a quelques mois, je suis tombé sur de superbes photos d’objets imprimées avec le filament 3D SILK GLOSSY. J’ai décidé de contacter Grossiste 3D pour leur demander de m’envoyer quelques échantillons de filament. Une dizaine de jours plus tard, j’ai reçu 4 échantillons de 20 m (vert, bleu, blanc et argent noir).

Echantillons de filament 3D SILK GLOSSY de Grossiste 3D

L’article est donc sponsorisé mais je ne touche absolument aucune autre forme de rémunération (les liens en bas de la page ne sont pas affilié). Evidement, je conserve toute ma liberté pour vous donner mon avis sur ce filament.

Quels paramètres d’impression utiliser ?

J’imprime surtout du PLA (et parfois un peu PETG ou de TPU) et depuis que j’ai ma Prusa (i3 MK3S+), j’ai un peu perdu l’habitude de bidouiller mon imprimante (pour ajouter de nouvelles fonctions, comme le BLTouch ou essayer d’améliorer la qualité des impressions).
C’est une imprimante sans histoire, j’utilise simplement les paramètres conseillés et en général ça fonctionne très bien (sauf avec le TPU, mais j’en ai déjà parlé dans cet article). Bien sûr, j’ai parfois quelques décollement de pièces, mais il suffit simplement de dégraisser le plateau amovible (à l’alcool isopropylique ou au liquide vaisselle) pour que tout rentre dans l’ordre.

Et donc, la première question que je me suis posé, c’est quels paramètres utiliser avec le filament 3D SILK GLOSSY ?

Je suis allé voir la fiche produit sur le site de grossiste 3D, malheureusement les informations ne sont guères précises :

  • Température de la buse entre 190° et 230°
  • Plateau chauffant : 60°, 70° ou pas de plateau chauffant
Fiche produit du filament 3D SILK GLOSSY vert

J’ai hésité à faire une tour de température, mais comme les températures semblent assez proches du PLA, j’ai lancé directement l’impression de test que j’avais utilisé pour affiner les réglages du filament flexible. Et le résultat est très bon. Ça ressort pas trop sur la photo parce que le filament est très brillant et ça fait des reflets, mais tout est parfaitement lisse, le pont est impeccable.

Impression de test du filament 3D SILK GLOSSY de Grossiste 3D

Puisque ça fonctionne du 1er coup, je ne suis pas allé chercher plus moins. J’ai laissé le profil « Generic PLA » de PrusaSlicer pour toutes les autres impressions (Plateau à 60°, buse à 215° pour la 1ère couche et ensuite à 210°). La hauteur de couche est de 0,2 mm et le diamètre de la buse de 0,4 mm.

Les 2 différences que j’ai pu remarquer sont que le SILK GLOSSY adhère beaucoup plus au plateau que le PLA (j’ai été obligé de gratter le plateau avec mon ongle pour retirer les supports) et la présence de fils d’ange sur une pièce avec beaucoup de rétraction (j’en parle un peu plus loin dans l’article).

Mes impressions

Pour commencer j’ai imprimé quelques corps de poulets, puisque c’est la mascotte du blog.

Corps de poulets Arduiblog imprimés en 3D

J’ai ensuite collé les autres éléments (pattes, bec, crète et yeux) et je suis très content du résultat. Vous ne trouvez pas que mes poulets versions « Glossy » sont superbes ?

Poulets Arduiblog imprimés avec le filament 3D SILK GLOSSY de Grossiste 3D

J’ai aussi d’imprimé quelque chose d’un peu plus utile. Ce sont des boites de rangement pour piles ou batteries rechargeables qui ressemblent aux caisses pour stocker les bouteilles (le lien est en bas de la page). L’aspect brillant du filament apparait beaucoup plus sur les volumes arrondis (comme les poulets) que sur les surfaces plates.

Caisses de bière pour les piles et batteries (imprimées en 3D)

Evidement, avec seulement 20 m, on arrive vite à la fin du filament alors j’ai imprimé d’autres petits objets (plus ou moins utiles) en vérifiant la longueur de fil restant « pour finir la bobine« . Et comme il n’y avais plus assez de fil pour un Benchy normal, j’ai imprimé un Benchy troué (Voronoi).

Diverses impressions avec le filament 3D SILK GLOSSY de Grossiste 3D

J’ai été surpris de constater énormément de fils d’anges sur cette pièce (quand même assez difficile). Il faudrait certainement adapter un peu les paramètres de rétraction, mais je n’avais plus assez de filament, pour tester d’autres réglages.

Benchy troué (Voronoi) avec des fils d'ange

Conclusion

Si vous imprimez des prototypes, des pièces cachées dans un boitier ou si vous comptez les repeindre, le filament SILK GLOSSY ne vous apportera rien. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers le PLA qui est un petit peu moins cher.

Par contre, si vous imprimez des bijoux, des éléments de déco, des objets à offrir ou à montrer, vous devriez essayer ce type de filament. Sur les pièces arrondies, les lignes (constituées par les couches d’impression) sont camouflées par le « Glossy » du filament.

Liens utiles


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s