Comment hacker sa cafetière ?

On peut facilement trouver une cafetière de type Senseo pour 50 €, neuve et entre 20 et 30 €, d’occasion. Elles sont faciles à utiliser, les dosettes ne sont pas très chères et elles permettent de faire du café à la demande.
Cette cafetière est extrêmement simple, elle n’a que 3 boutons. Un bouton central qui permet de l’allumer (ou de l’éteindre) et un bouton de chaque coté pour choisir la taille du café (simple ou double).

Cafetière Senseo 7820

Mais avec le modèle de base, cela demande 3 étapes :

  1. Mettre la tasse, l’eau, 1 ou 2 dosettes et allumer la cafetière en appuyant sur le bouton central.
    • Attendre presque 1 min 30 que l’eau soit suffisamment chaude.
  2. Sélectionner le café désiré (simple tasse ou double tasse).
    • Attendre encore environ 1 min que le café coule dans la tasse.
  3. Prendre le café (et le boire)

Ce serait quand même plus pratique si l’on pouvait supprimer l’étape n°2 et sélectionner son café dés le début (comme avec la Senseo Viva). Et ensuite on pourrait en profiter pour ajouter de nouvelles fonctions…

Ce tuto utilise une Senseo modèle 7820. Si vous possédez une autre cafetière, il faudra peut être modifier un peu le code ou les branchement mais le principe reste le même.

Pour contrôler la cafetière, il faut simuler l’appui sur les boutons. La première étape est donc de démonter la cafetière, pour accéder à la carte de contrôle. Ensuite, il faudra repérer les contacts correspondant aux 3 boutons poussoirs et souder des fils qui seront reliés à des relais.

Il est évident qu’après cette manipulation, la garantie du constructeur ne pourra plus être invoqué en cas de panne de la cafetière. Je vous conseille donc d’utiliser une vieille cafetière.

L’accès à la cafetière n’est pas extrêmement facile car il faut déjà démonter l’arrière, qui tient avec une vis torx et qui est clipsée, avant d’accéder aux 2 vis torx qui maintiennent la plaque du dessous, sur laquelle est fixée la carte de contrôle. N’hésitez pas à consulter le guide du Repair Café, qui explique toute la procédure.

Je vous conseille de faire preuve d’un minimum de délicatesse, si vous ne voulez pas rencontrer le même problème que moi :
En insérant un gros tournevis à l’intérieur de la cafetière pour déclipser l’avant qui faisait un peu de résistance, j’ai pris appuis sur le bouton central, qui n’est apparemment pas prévu pour supporter ce type de traitement…

Heureusement, j’ai réussi sans problèmes, à le désouder et le remplacer par un autre (carré).

Une fois la carte de contrôle extraite, soudez les fils sur les contacts des 3 boutons. Il suffit de seulement 4 fils car les 3 boutons sont reliés à la masse, mais si vous préférez, vous pouvez aussi utiliser 6 fils (2 x 3 boutons).
Quelques conseils : Utilisez un fer à souder de bonne qualité, ne dénudez pas trop les fils et étamez les avant la soudure.

Repérez bien les fils et remontez la cafetière.

Les fils sont ensuite branchés à un module 4 relais (Alimentation de la cafetière + 3 boutons).

Attention l’une des bornes est reliée à l’alimentation de la cafetière (230V).

Travaillez toujours hors tension et enfermez le module relais dans un boitier isolé.

Vérifiez aussi que la puissance de votre cafetière (1450W, dans cet exemple avec la senseo 7820) ne dépasse pas la puissance maximum admise par vos relais (10A X 230V = 2300W). Si c’est le cas, utilisez un relais plus puissant pour gérer l’alimentation.

Vous pensez peut être que l’utilisation de relais est un peu démesurée. En effet la carte de contrôle de la Senseo 7820 fonctionne en 5V (comme l’Arduino). Il serait donc possible d’utiliser de simples transistors ou mosfet (sauf pour l’alimentation).
Mais j’aimerais faire un tuto simple et universel, ou du moins qui puisse s’adapter facilement à d’autres modèles de cafetière. Les relais permettent de simuler des interrupteurs et il acceptent jusqu’à 250V et 10A, autant dire qu’il y a de la marge (sauf si la puissance de la cafetière dépasse 2300W). De plus, les relais sont beaucoup plus sûrs, car les circuits de la cafetière sont séparés de l’appareil qui la contrôlera, il y donc peu de risque d’endommager votre matériel.

Dans le prochain tuto, nous verrons comment contrôler la cafetière avec un Arduino.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s